Coronavirus: l’Espagne ferme ses frontières terrestres, plus de 1.000 nouveaux cas en Allemagne en 24h, la Suède annonce un plan d’aide de 28 milliards d’euros (Mise à jour)

Découvrez les dernières informations sur le coronavirus dans le monde.

EN EUROPE

La Suède annonce un plan d’aide de 28 milliards d’euros

La Suède a annoncé lundi un plan de soutien aux entreprises pouvant aller jusqu’à 28 milliards d’euros face aux conséquences économiques du nouveau coronavirus. « C’est une situation complètement unique pour l’économie suédoise », a commenté la ministre des Finances Magdalena Andersson au cours d’une conférence de presse à Stockholm.

En fonction du nombre des acteurs économiques qui y feront appel, le coût de ces dispositifs pourrait atteindre 300 milliards de couronnes suédoises (31,1 milliards de dollars, 27,8 milliards d’euros). La Suède compte actuellement 1.059 cas confirmés de nouveau coronavirus et six morts. Les autorités sanitaires ont recommandé lundi aux habitants de Stockholm de travailler à domicile s’ils le peuvent, les personnes de plus de 70 ans devant essayer de limiter autant que possible les contacts sociaux.

Plus de 1.000 nouveaux cas en Allemagne en 24h, 6.012 au total

L’Allemagne a enregistré plus d’un millier de nouveaux cas de coronavirus en 24 heures pour atteindre un total de 6.012, a annoncé lundi l’Institut allemand Robert-Koch spécialisé dans la lutte cotre les épidémies. Entre dimanche et lundi, 1.174 nouveaux cas confirmés ont été enregistrés, selon la même source, alors que 16 personnes sont mortes dans le pays.

L’Allemagne a renforcé lundi ses mesures pour lutter contre le Covid-19, interdisant notamment les rassemblements dans les lieux de culte ou ordonnant la fermeture des aires de jeu et magasins « non essentiels ». Les Allemands sont également appelés à renoncer à leurs projets de vacances, que ce soit à l’étranger ou à l’intérieur du pays.

L’Espagne annonce la fermeture de ses frontières terrestres

L’Espagne va fermer lundi à minuit ses frontières terrestres afin de « contenir l’expansion du coronavirus », a annoncé le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, tandis que le Portugal suspendait les vols vers l’Espagne. L’entrée par voie terrestre dans le pays, placé en état d’alerte depuis samedi, ne sera permise qu’aux citoyens espagnols, aux résidents en Espagne, au personnel diplomatique accrédité et aux personnes justifiant de « causes de force majeure », a détaillé le ministre.

Le trafic de marchandises sera également permis « afin d’assurer la chaîne d’approvisionnement », a ajouté le ministre.

Cette mesure s’appliquera jusqu’à la fin de l’état d’alerte décrété samedi pour deux semaines, mais qui risque d’être prolongé comme l’a laissé entendre lundi le ministre des Transports Jose Luis Abalos.

L’annonce de cette nouvelle mesure drastique intervient alors que l’épidémie de coronavirus a continué sa progression lundi dans une Espagne à l’arrêt avec près de 1.500 nouveaux cas en 24 heures.

Le nombre de cas confirmés est passé à 9.191 cas dont 309 morts, a indiqué le ministère de la Santé.

L’Italie dépasse la barre des 2.000 morts

L’Italie, le pays d’Europe qui paye le plus lourd tribut à la pandémie de coronavirus, a dépassé la barre des 2.000 morts, avec 349 décès dans les dernières 24 heures, selon le bilan officiel publié lundi soir.

2.158 personnes ont perdu la vie, dont 1.420 dans la seule région de Milan, la Lombardie (nord), détaille la protection civile italienne. Ce total représente près d’un tiers du nombre de décès recensés dans le monde, selon un décompte de l’AFP à partir des bilans officiels.

Et la contagion ne donne pas de signe de ralentissement, puisque les autorités sanitaires ont détecté 3.200 cas positifs supplémentaires.

La région de Turin, le Piémont, connaît depuis deux jours une hausse significative de son bilan, avec un quasi doublement du nombre de décès en deux jours (désormais 111) et du nombre total de cas positifs détectés (1.516).

Premier décès au Portugal

Le Portugal a enregistré lundi un premier décès dû au nouveau coronavirus, a annoncé la ministre de la Santé Marta Temido. Le patient décédé était un homme de 80 ans qui se trouvait hospitalisé à Lisbonne « depuis plusieurs jours » et qui souffrait déjà d’autres maladies, a-t-elle précisé lors d’une conférence de presse. Le Portugal compte 331 cas de coronavirus.

La Russie ferme ses frontières aux étrangers

La Russie va fermer à partir de mercredi et jusqu’au 1er mai ses frontières aux citoyens étrangers, à l’exception des résidents permanents dans le pays, a annoncé lundi le gouvernement russe.

Selon ce communiqué, le Premier ministre Mikhaïl Michoustine a prévenu plusieurs autres chefs de gouvernement de l’entrée en vigueur de cette mesure à partir de mercredi minuit (mardi 21H00 GMT) afin de protéger la « santé publique » en Russie, qui compte à ce jour 93 cas de contamination par le nouveau coronavirus.

EN ASIE

L’Inde ferme le Taj Mahal aux visiteurs

L’Inde va fermer au public tous ses musées et monuments, dont le fameux palais du Taj Mahal, à partir de mardi, a indiqué lundi le ministre du Tourisme Prahlad Patel. « Tous les monuments dont l’entrée est payante et tous les musées ont reçu instruction de fermer jusqu’au 31 mars », a précisé le ministre dans un tweet lundi soir.

EN AMERIQUE

Le Canada ferme ses frontières aux étrangers, sauf aux Américains

Le Canada va fermer ses frontières « aux personnes qui ne sont pas des citoyens (canadiens) et à ceux qui ne sont pas résidents permanents au Canada », à l’exception des citoyens américains, a annoncé lundi le Premier ministre Justin Trudeau.

M. Trudeau a par ailleurs appelé tous les Canadiens à « rester chez eux », afin d’endiguer la propagation de l’épidémie de coronavirus, qui a infecté plus de 320 personnes au Canada, faisant un mort. Les compagnies aériennes recevront « l’ordre formel » de « bannir tous les voyageurs présentant des symptômes », a-t-il ajouté lors d’une conférence de presse.