Ce mardi, Benjamin Netanyahou joue sa survie politique autant que son avenir judiciaire

Le Premier ministre sortant est au centre de toutes les attentions.

La campagne électorale en Israël a pris fin lundi 16 septembre. Elle fut brève et de faible intensité, marquée par les vacances d’été et par une certaine lassitude de la part des électeurs, qui devront se rendre aux urnes pour la deuxième fois cette année. À l’instar du 9 avril, le scrutin du 17 septembre s’annonce comme un référendum sur le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, au pouvoir sans interruption depuis dix ans, et qui joue là sa survie politique autant que son avenir judiciaire.

(…)