Catastrophe de Beyrouth: tous les services du port connaissaient le danger que faisait courir cette cargaison

Selon des sources de sécurité, un incendie s’est déclaré dans le hangar numéro 12. Une unité des pompiers de Beyrouth est arrivée sur les lieux pour tenter de le circonscrire. Mais, en quelques minutes seulement, les flammes se sont rapidement étendues, provoquant d’énormes explosions.

Un service de sécurité révèle que des travaux de soudage avaient lieu sur l’un des portails du hangar. D’autres services ont préféré attendre les résultats de l’enquête.