Blinken sur l’Ukraine: « Une invasion pourrait commencer à tout moment, même durant les Jeux olympiques »

« Nous sommes dans une période où une invasion pourrait commencer à tout moment, et pour être clair, cela inclut les Jeux olympiques », a-t-il déclaré, balayant les spéculations selon lesquelles Moscou attendrait la fin des Jeux de Pékin, qui s’achèvent le 20 février, pour éviter de faire de l’ombre à son allié chinois.

« Pour le dire simplement, nous continuons à voir des signes très troublants d’une escalade russe », a expliqué M. Biden à l’issue d’une rencontre avec ses partenaires du Quad, qui regroupe l’Australie, l’Inde, le Japon et les Etats-Unis, à Melbourne.

Selon le diplomate américain, les Etats-Unis « préféreraient de loin résoudre les différends » avec la Russie « par la diplomatie ».

« Nous avons fait tous les efforts possibles pour discuter avec la Russie », a-t-il assuré.

« Mais en même temps, nous avons été très clairs sur le renforcement de la dissuasion et de la défense, et nous avons fait comprendre à la Russie que si elle choisit la voie d’une nouvelle agression, elle fera face à des conséquences majeures ».

M. Biden a prononcé ces propos peu après que le président américain Joe Biden a demandé aux Américains présents en Ukraine de quitter le pays, signe que la guerre pourrait se rapprocher.

« Les citoyens américains doivent partir, ils doivent partir maintenant », a-t-il exhorté lors d’une interview sur NBC News.

« Nous avons affaire à l’une des plus grandes armées du monde. C’est une situation très différente, les choses pourraient vite s’emballer ».