Blinken annonce qu’il s’entretiendra ce samedi avec Lavrov sur la situation en Ukraine : « C’est un moment charnière »

« Nous continuons à voir des signes très troublants d’escalade russe, notamment l’arrivée de nouvelles forces aux frontières de l’Ukraine », a déclaré M. Blinken lors d’une conférence de presse samedi aux Fidji.

« Si la Russie est réellement intéressée à résoudre cette crise, qu’elle a elle-même créée, par la diplomatie et le dialogue, nous sommes prêts à le faire », a-t-il déclaré.

« Mais cela doit se faire dans un contexte de désescalade. Jusqu’à présent, nous n’avons vu que de l’escalade de la part de Moscou », a-t-il ajouté.

« C’est un moment charnière. Nous sommes préparés à tout ce qui pourrait arriver », a averti le chef de la diplomatie américaine.

M. Blinken a une nouvelle fois assuré que Washington et ses alliés imposeront « rapidement » des sanctions punitives à la Russie si elle envahit l’Ukraine, ce qui, selon lui, pourrait désormais arriver « à tout moment ».

« Nous ne savons pas si le président Poutine a pris sa décision », a-t-il dit. « Mais ce que nous savons c’est qu’il a mis en place une capacité à agir dans un délai très court ».