Baghdadi mort : le drapeau israélien en berne ?

C’est bien confortable de penser que Daech est une création de la CIA ou du Mossad.
Comme cela, nous ne faisons aucune autocritique de notre mentalité, de notre enseignement de la religion et nous continuerons à penser que c’est la faute des autres.
Tout sur le compte de la CIA ou du Mossad alors que nous savons tous que chez nous, dans chaque quartier, dans chaque famille éclot de temps à autre un jeune qui se radicalise presque par magie et que Trump ou Netanyahou n’y sont pour rien.
Arrêtons cette schizophrénie. Nous savons tous que nos télés, nos radios, nos écoles, nos mosquées lavent les cerveaux les plus vierges et les plus innocents, tous les jours, tout le temps.
De toutes les manières, qu’il y ait ou non complot, rien ne sert de justifier nos défaites successives de la sorte. C’est contre-productif.
Moi je fais mienne la pensée qui serait de Bourguiba : « si nous avons été colonisés, c’est que nous étions colonisables ». Penser cela nous pousse à nous remettre en question et de faire l’effort pour nous changer. Après tout n’est-ce pas normal que les autres pays pensent à leurs intérêts, parfois de la manière la plus machiavélique.
Donnons-nous les moyens de nous prémunir des agressions des autres, en faisant comme eux.
Arrêtons de nous jeter des fleurs, arrêtons de nous lamenter et repensons notre façon d’être.
« La religion est l’opium du peuple » et j’ajouterais « surtout quand on la consomme sans modération ».
Dieu a créé le monde puis nous a adressé une religion puis nous a donné rdv le jour du jugement dernier, entretemps « 3ala dhre3ek ya 3allef ».
Il fallait bien que quelqu’un le crie sur les toits.

Rafik Mzali