Bac 2022 en France: taux de réussite en baisse par rapport à 2021

Après deux sessions perturbées par la crise sanitaire, cette première édition du bac Blanquer organisée dans des conditions quasi-normales se solde par un taux de réussite au baccalauréat général de 96,1 % (-1,5 point par rapport à 2021), un taux de réussite au baccalauréat technologique de 90,6 % (-3,5 points) et un taux de réussite au baccalauréat professionnel de 82,3 % (-4,5 points), a détaillé la rue de Grenelle dans un communiqué.

Le pourcentage de bacheliers dans une génération s’élève à 79,2%.

Depuis la réforme de 2019, la note du baccalauréat repose à 40% sur du contrôle continu et à 60% sur des épreuves terminales.

Les années 2021 et 2020 marquées par l’épidémie de Covid-19 avaient fait atteindre au bac des taux de réussite record avec respectivement 93,8% et 95,7% de réussite à ce diplôme.

Le taux de réussite du bac 2022 est néanmoins supérieur à ceux des années 2019 (88,1%), 2018 (88,3%) ou 2017 (87,9%).

Pour la session qui vient de s’achever, plus de la moitié des candidats (58,8%) obtiennent leur diplôme avec mention, a précisé la direction de l’évaluation de la prospective et de la performance (Depp) de l’Éducation nationale.

Cela correspond à une baisse de 5,4 points par rapport à juin 2021.

Les taux de réussite au baccalauréat de l’académie de Rennes sont parmi les plus élevés dans les trois voies, met en avant la Depp.

Dans la voie professionnelle, les académies de Rennes, Nantes, Poitiers, Besançon et la Corse se distinguent avec des taux de réussite à plus de 85 %.

En Guadeloupe et en Guyane, en revanche, le taux de réussite de la voie pro diminue de respectivement 9,5 et 12,8 points.

Dans la voie technologique, en dehors de Mayotte, les taux de réussite s’étendent de 80,5 % à 95,1 % avec une mention spéciale pour la Bretagne, la Martinique et la Guadeloupe.

Enfin pour la voie générale, la plupart des académies ont des taux de réussite assez proches, commente l’Éducation nationale.