Au Sud-Kivu, les femmes et les enfants debout

L’approche élaborée par le Dr Mukwege pour « réparer les femmes » va bien au-delà du seul aspect médical. Elle vise également à fournir aux victimes de violences sexuelles un soutien psychologique ; à renforcer leur situation socio-économique pour favoriser leur réinsertion dans une société qui a tendance à les rejeter ; et à leur apporter une assistance juridique pour qu’elles puissent obtenir réparation. Elle englobe aussi les enfants nés du viol, pour les réintégrer dans la communauté et leur donner des perspectives d’avenir.

Voici une série de reportages sur la façon dont cette méthode holistique est mise en œuvre à l’hôpital du Dr Mukwege, par la Fondation Panzi, mais aussi d’autres acteurs, belges et congolais.