Au Mexique, une enquête sur 43 disparus accable les forces armées

Dernière révélation dans l’affaire des « 43 disparus » d’Iguala : les forces armées ont semé des indices matériels sur le site qui était sur le point, à la fin d’octobre 2014, de devenir la scène de crime présumée.

Une manifestation à Mexico, le 8 octobre 2014, pour exiger la vérité sur les disparus d'Iguala.
Une manifestation à Mexico, le 8 octobre 2014, pour exiger la vérité sur les disparus d’Iguala. ©AP

Clément Detry, correspondant à Mexico

Le 28 janvier 2015, au Mexique, est la date de naissance de la « vérité historique » du Parquet fédéral sur la retentissante affaire des « 43 disparus » d’Iguala. Quatre mois plus tôt, 43 étudiants…