Au Congo, les rebelles du M23 “priés” de déposer les armes ce vendredi

Un mini-sommet pour la paix et la sécurité dans la région est de la République démocratique du Congo s’est tenu ce mercredi à Luanda. Les responsables politiques angolais, congolais, burundais, rwandais (sans la présence du président Kagame) et kényan se sont entendus pour exiger un cessez-le-feu ce vendredi 25 novembre à 18 heures. Le M23, qui occupe désormais dans le Nord-Kivu…

Profitez de notre offre du moment et accédez à tous nos articles en illimité