Après treize jours, un appel à témoin pour retrouver un policier français suspecté d’avoir tué sa compagne

Un appel à témoin vient d’être lancé pour tenter de retrouver le policier français, Arnaud B., suspecté d’avoir tué sa compagne. Les faits ont eu lieu le 28 janvier. Le corps d’Amanda Glain, âgée de 28 ans, a été retrouvé au domicile parisien de son compagnon. Depuis, le policier est en fuite.

« 

Il est en possession de son arme de service et d’un sac à dos type commando de couleur noire. Il circule à bord d’un véhicule Peugeot 208 de couleur blanche, en mauvais état général, immatriculé DQ-759-HN

« , écrit la Préfecture de police de Paris.

Treize jours de cavale

Sur les réseaux sociaux, bon nombre d’internautes s’interrogent depuis plusieurs jours : pourquoi la police n’a-t-elle pas diffusé d’appel à témoin plus tôt ? Aucune photo du suspect n’avait été publiée avant ce jeudi.

« C’est une décision qui appartient d’ordinaire au parquet de Paris qui estime si c’est opportun ou pas » , a expliqué une source policière au Parisien. Selon leurs informations, ce choix serait stratégique. Les enquêteurs privilégieraient la piste selon laquelle le policier en fuite se serait suicidé. « Le fait qu’il soit policier ne change pas grand-chose. L’appel à témoins, il faut le rappeler, c’est l’exception« , confie au Parisien un officier, responsable syndical.

En cas de découverte, la police demande de ne pas intervenir et de prévenir la police immédiatement.