Allemagne : «la police de la charia» condamnée à une amende

Agés de 27 à 37 ans, sept salafistes allemands sont condamnés à des amendes de 300 à 1 800 euros après avoir été relaxés en 2016 : ils avaient abordé les jeunes musulmans de la ville de Wuppertal avec des uniformes «police de la charia».

Sept salafistes ont été condamnés à des amendes ce lundi 27 mai par un tribunal allemand pour avoir monté une «police de la charia» dans leur communauté musulmane en 2014, une initiative qui avait suscité l’indignation.

Ces individus, âgés de 27 à 37 ans, devront s’acquitter de peines d’amende allant de 300 à 1 800 euros pour avoir violé la législation allemande sur le port de l’uniforme, selon le tribunal de Wuppertal, cité par l’agence DPA. Leur initiative était également susceptible d’avoir un «effet suggestif militant», ont estimé les juges.

En septembre 2014, les sept salafistes avaient patrouillé de nuit vêtus de gilets de sécurité orange, portant pour certains la mention «police de la charia» dans les rues de Wuppertal, une ville industrielle de l’ouest de l’Allemagne où vit une importante communauté musulmane.

Relaxés en 2016 car la loi allemande visait initialement les nostalgiques du régime nazi

Ils avaient abordé de jeunes musulmans pour leur recommander de ne pas boire d’alcool, de ne pas fréquenter les cafés, salles de jeux ou maisons closes. Il s’agissait d’un nouveau procès car la plus haute instance judiciaire allemande avait cassé début 2018 un jugement de relaxe prononcé en 2016 contre ces sept salafistes. La loi restreignant le port d’uniforme en Allemagne visait à l’origine les défilés de nostalgiques du parti nazi.

La «police de la charia» était à l’époque menée par l’un des prédicateurs salafistes les plus connus en Allemagne, Sven Lau, un converti de 38 ans.

Depuis sa conversion, Sven Lau se fait appeler Abou Adam. C’est l’un des deux prédicateurs salafistes les plus connus en Allemagne, avec Pierre Vogel, un autre converti. Sven Lau a été condamné, mercredi 26 juillet 2017, à cinq ans et demi de prison pour « soutien à une entreprise terroriste ». Arrêté en 2015, ce père de famille, ancien pompier municipal, a basculé dans l’islam radical il y a une quinzaine d’année.

Prédicateur et recruteur

Agé de 36 ans, Sven Lau a été reconnu coupable par le tribunal de Düsseldorf (Rhénanie-du-Nord-Westphalie) pour avoir converti en 2013 deux jeunes Allemands au djihad, pour l’organisation Jaich al-Mouhajirine wal-Ansar en Syrie. Il s’agit d’un groupe de djihadistes tchétchènes et d’Asie centrale apparu en 2012 dans le conflit syrien et classé « terroriste » par l’Allemagne.

Avec agences