Algérie : 139 prétendants à la présidence ont retiré les formulaires de souscription

Cent trente-neuf (139) postulants à la candidature à l’élection présidentielle algérienne du 18 avril prochain, dont 13 chefs de partis politiques, ont procédé au retrait des formulaires de souscription de signatures individuelles, indique le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire dans un communiqué rendu public lundi.

Selon le ministère de l’Intérieur, 139 lettres d’intention de candidature ont été déposées au ministère, dont 13 émanant de présidents de partis politiques et 126 de prétendants indépendants, ajoutant que « les concernés ont pu bénéficier des quotas de formulaires de souscription, en application des dispositions légales en vigueur ».

Source : APS