À l’Île Maurice, des singes profitent de l’absence des étudiants pour s’installer à l’université

Le samedi 2 avril, deux singes ont été aperçus sur le toit de l’Université de Maurice, sur l’île éponyme. Cela s’explique par le fait que le bâtiment était fermé pour les étudiants, comme l’explique Ion News, qui a repéré l’information. En effet, à cause des pluies torrentielles qui s’abattent sur l’île et des congés du week-end, le bâtiment est resté vide plusieurs jours, ce qui a permis aux singes d’étendre leur territoire.

Normalement, les singes restent très loin des villes, explique France Info. Ces dernières années, l’ïle Maurice est devenue l’un des principaux fournisseurs de singes de laboratoires à destination des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne, au grand dam des associations de protection des animaux, poursuit le média français. Les singes sont donc devenus encore plus méfiants.

la destruction de leur habitat naturel par l’urbanisation. Aujourd’hui, à l’île Maurice, les forêts existantes ne peuvent plus accueillir tous les singes présents sur l’île, si bien que ceux-ci s’étendent près des habitations.