Wall Street termine dans le rouge avant les détails du plan Biden

Selon des résultats définitifs, après une séance en territoire positif, le Dow Jones a finalement terminé en recul de 0,22% à 30.991,52 points.

Le Nasdaq, à forte coloration technologique, a lâché 0,12% à 13.112,64 points tandis que le S&P 500 a perdu 0,38% à 3.795,54 points.

L’indice Russell 2000, qui regroupe les petites capitalisations, a lui connu un beau jour, concluant en hausse de 1,94% à 2.152,62 points.

« Les marchés étaient dans l’attente du plan de relance » du futur président Joe Biden qu’il devait annoncer peu après la clôture des marchés, a indiqué Karl Haeling de LBBW.

Pour sortir de la crise provoquée par la pandémie, le président élu a promis un nouveau plan de relance, qui se comptera en « milliers de milliards de dollars ». Il doit en présenter les bases jeudi soir.

Les investisseurs ont effectué « une rotation se positionnant dans les titres bancaires, cycliques ou énergétiques ainsi que dans les petites capitalisations au détriment de la technologie », a ajouté l’expert.

Le marché a aussi réagi aux déclarations du patron de la Banque centrale (Fed), Jerome Powell, lors d’une conférence économique.

« Il a redit que la Fed n’allait pas relever les taux bientôt même s’il était possible de voir une hausse des prix », a indiqué Peter Cardillo de Spartan Capital Securities. M. Powell a affirmé que la Fed « avait d’autres outils à utiliser », à savoir les achats d’actifs, « sans changer la politique monétaire », a encore noté M. Cardillo.

Sur le marché obligataire, le rendement sur les bons du Trésor à 10 ans, qui évolue dans le sens inverse de leur prix, ont grimpé à 1,1275% contre 1,0832% la veille.

Les grands titres du secteur technologique ont tiré la baisse notamment Apple (-1,51%) alors que son concurrent Samsung a annoncé une nouvelle gamme de smartphones haut de gamme 5G, les Galaxy S21, à des prix de ventes inférieurs. Facebook (-2,38%), Tesla (-1,10%) et Amazon (-1,21%) ont aussi fait l’objet de prises de profits.

Les investisseurs se sont notamment repositionnés sur le secteur énergétique (+3,01%) alors que les prix de l’or noir sont à la hausse. Chevron a terminé à +2,40%. Les titres des banques se sont aussi bien comportés (+0,51%), Wells Fargo gagnant 2,81%.

La chaîne américaine de magasins de produits pour animaux de compagnie Petco a bien débuté pour son premier jour à la bourse. Introduit à 18 dollars, le titre a terminé à 29,40 dollars (+63%).