Voyage sur la Lune: le comité en charge du budget refuse une allonge de 1,6 milliard de dollars à Trump

Donald Trump, et son administration, promet de retourner sur la Lune d’ici à 2024. La NASA mise de son côté sur 2028. Spoiler, les choses devraient plutôt se dérouler comme l’agence spatiale américaine l’avait prévu.

Pas de rallonge. Alors que le président américain Donald Trump semble de plus en plus ériger en priorité le fait d’envoyer des hommes sur la Lune, le comité « Budget » de la Chambre des représentants vient de porter un sérieux coup à ses projets. 

En effet, le locataire de la Maison blanche qui, alors que la NASA table sur un voyage à l’horizon 2028, promet d’y parvenir d’ici 2024, vient de se voir refuser une allonge de 1,6 milliard de dollars pour son programme spatial.

L’administration Trump s’est vu rétorquer plusieurs arguments par le comité, qui pointe notamment le fait que ce projet ait potentiellement pour but principal de servir les propres intérêts électoraux du magnat de l’immobilier, en vue des prochaines élections présidentielles de 2020. 

Par ailleurs, outre l’aspect politique le Comité « Budget » estime que la demande de rallonge n’est pas légitimée par suffisamment de détails permettant de chiffrer précisément le coût total du projet. 

Enfin, l’enveloppe de financement n’étant pas extensible, le site Ars Technica rapporte que le comité craint également que le budget alloué à ce programme le soit aux dépens d’autres dossiers, comme l’aide aux familles dans le besoin. 

En 2019, le budget de la NASA était d’un peu plus de 19 milliards d’euros.