Une nouvelle centrale hydroélectrique vient d’être inaugurée à Dinant

Cette nouvelle centrale devrait produire près de sept millions de kWh/an, soit la consommation annuelle de près de 2 000 ménages.

Cette nouvelle centrale devrait produire près de sept millions de kWh/an, soit la consommation annuelle de près de 2 000 ménages.

La centrale électrique d’Anseremme (Dinant), installée en Haute-Meuse, a été inaugurée mardi matin en présence du ministre wallon de l’Energie, Philippe Henry, de la SA Energie-Fleuves, de la Sofico et du SPW Mobilité et Infrastructures. Cette nouvelle centrale devrait produire près de sept millions de kWh/an, soit la consommation annuelle de près de 2 000 ménages. Cette centrale hydroélectrique est constituée de cinq turbines ayant un débit nominal de 15 mètres cubes par seconde (m3/s) chacune, d’une structure métallique dans laquelle sont logées les turbines d’une longueur de vingt mètres, d’une largeur de douze mètres et d’une hauteur de sept mètres avec un poids total de 300 tonnes.

« Nous devons déployer de manière forte les énergies renouvelables dans les prochaines années« , a souligné le ministre wallon Philippe Henry, qui a rappelé les enjeux environnementaux. « Par rapport à 1990, on doit réduire de 55 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030. On vise aussi la décarbonisation complète d’ici 2050. On a pour cela besoin de différentes énergies. L’hydraulique a encore du potentiel et vient compléter les énergies solaires et éoliennes. »

La centrale d’Anseremme est la sixième du programme de la Haute-Meuse à turbiner, après celles de Hun, Hastière, Waulsort, Tailfer et Houx. Trois autres centrales, à savoir celles de Rivière (Profondeville), La Plante (Namur) et Dinant sont en projet.

La réalisation complète de ce programme sur ce cours d’eau permettrait de produire près de 63 700 000 kWh/an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de plus de 18 000 ménages.