Un employeur sur 4 reporte ses cotisations sociales

Quelque 66.000 employeurs touchés par la crise ont postposé leurs versements de cotisations à la Sécurité sociale.

Environ 25% des employeurs (66.000) reportent les versements de leurs cotisations à la sécurité sociale, annonce mercredi la ministre des Affaires sociales Maggie De Block dans un communiqué, sur la base des chiffres de l’Office national de Sécurité sociale (ONSS).

En temps normal, les cotisations sociales sont versées chaque trimestre par les employeurs. Pour la première moitié de cette année, le paiement des cotisations patronales peut être postposé jusqu’au 15 décembre.

« En reportant ces cotisations sociales, cet argent reste disponible au sein de l’entreprise qui emploie du personnel. Pour l’heure, il s’agit d’un ballon d’oxygène qui correspond à un montant total de 1,7 milliard d’euros », fait valoir Maggie De Block.

Les entreprises qui ont été obligées de fermer leurs portes sur ordre des autorités bénéficient automatiquement d’un report de paiement. Cette disposition concerne quelque 62.000 employeurs tels des restaurants, cafés, commerces et coiffeurs, précise le communiqué.

Le report de paiement est également accordé aux entreprises qui de leur propre initiative ont fermé leurs portes pour des raisons économiques ou parce qu’elles ne peuvent assurer le respect des mesures mises en place. Enfin, sont également concernées les entreprises qui restent actives mais dont le chiffre d’affaires ou la masse salariale a diminué d’au moins 65%.

Les entreprises qui ne relèvent pas de l’un de ces trois groupes mais qui ont besoin d’urgence de liquidités peuvent également recourir à un plan de paiement sans frais supplémentaires.