Trump dit ne pas avoir besoin d’un accord avec Pékin avant l’élection

Le président américain Donld Trump a affirmé vendredi ne pas avoir besoin d’aboutir à un accord commercial avec la Chine avant l’élection présidentielle de 2020, insistant sur la bonne santé de l’économie américaine.

« Nous souhaitons un accord total, un accord partiel ne m’intéresse pas« , a-t-il expliqué lors d’une conférence de presse commune avec le Premier ministre australien Scott Morrison. « Je ne pense pas en avoir besoin avant l’élection« , a-t-il ajouté.

« Cela pourrait aller vite, mais ce ne serait pas le bon accord. Il faut bien faire les choses », a-t-il expliqué. « C’est un accord compliqué, en particulier sur la protection de la propriété intellectuelle« , a-t-il insisté.

Le locataire de la Maison Blanche a répété qu’il avait d’excellentes relations avec son homologue chinois Xi Jinping. « Mais pour le moment, nous avons une petite prise de bec », a-t-il ajouté.

Engagées dans une guerre commerciale qui s’est traduite par l’imposition de droits de douane réciproques sur des centaines de milliards de dollars de produits, les deux premières puissances économiques mondiales ont multiplié ces derniers jours les signes d’apaisement.