Tadaam, un nouvel opérateur, vient de voir le jour en Belgique : que valent ses premières offres ?

Entreprises & Start-up

Pas mal d’inédit dans ce que propose Tadaam, spin-off (discrète) de Telenet : pas de technicien, pas de boutiques, pas de câbles. De quoi séduire les « cord-cutters » ?

Dans le QG de chacun de nos opérateurs Télécom, la question taraude : comment répondre aux demandes des cord-cutters, las de payer plein pot un pack Triple (ou Quadruple) Play dont ils n’utilisent pas la ligne téléphonique, et de moins en moins les services de télévision digitale ? Chez Orange, la réponse la plus récente fut Love DUO : Internet à la maison et la téléphonie et surf mobile illimités pour 64 €. Proximus voit le salut dans l’offre Epic Combo (49 € par mois pour du data illimité, des minutes d’appels, Internet à la maison et l’essentiel de la télé digitale via l’appli Pickx). Il restait au dernier des gros opérateurs belges à bouger ses pions. C’est chose faite.

Un nouvel opérateur vient en effet de voir le jour dans notre plat pays. Il opère au nord, comme au sud du pays. Son petit nom : Tadaam. Derrière cet acteur tout récemment sorti du bois, il n’y a pas n’importe qui : Tadaam est développé par le câblo-opérateur Telenet, présent en Flandre ainsi que dans une bonne partie de Bruxelles. Telenet qui passe d’ailleurs sous silence (ou plutôt sous grande discrétion) ce nouveau développement de ses activités…

Que propose Tadaam ?

Tadaam est assez inédit dans son approche. Il propose à ses abonnés une connexion Internet à la maison au volume de téléchargement illimité. La vitesse, elle, l’est davantage, surtout au regard d’une connexion Internet classique haut-débit : Tadaam autorisera une vitesse de téléchargement maximum de 50 Mbps pour son offre Premium, et de 30 Mbps pour son offre standard. Pourquoi cette limite ? La réponse réside dans la technologie utilisée par Tadaam : l’opérateur transite par le réseau mobile 4G (qu’il transforme en réseau Wi-Fi domestique) pour fournir Internet dans les foyers de ses futurs clients. Pas donc de paire cuivrée (comme chez Proximus) ni de câble coaxial (comme chez Voo, Telenet ou Orange, par extension) à connecter !

L’avantage ? L’installation est ultrasimple : vous recevez, par la poste, une box qu’il vous suffit de brancher sur n’importe quelle prise pour disposer d’Internet à la maison. L’inconvénient : la couverture est forcément aléatoire (dépendante de la qualité du signal du réseau mobile que vous captez chez vous) qu’un câble qui rentre dans votre garage ou votre cave, et qui vous garantit un débit élevé… In extenso, une clientèle est forcément exclue de cette offre : celle qui réside dans une zone blanche mobile.

Orange propose, déjà, un service légèrement similaire à ce que Tadaam offre, mais moins poussé.

Une trentaine de chaînes HD, avec possibilité d’enregistrement, via Internet

Et quid de la télévision ? Tadaam offre trente chaînes, en HD, qui passeront donc par Internet. Parmi elles, côté, francophone, les immanquables : La Une, La Deux, La Trois, RTL-TVi, Club RTL, PLug RTL, TF1, France 2, France 3,… Pour les capter ? Pas de décodeur. Une Tadaam Box devrait arriver dans le futur, mais, pour l’heure, le service est accessible via une application à télécharger sur le Google Play Store ou l’App Store d’Apple. On peut donc y avoir accès depuis une télé connectée, un smartphone, une tablette ou une box multimédia comme l’Apple TV, la Xiaomi Mi Box ou la reine du genre, la Nvidia Shield. L’enregistrement est également possible, annonce, sur son site internet, le service.

Deux offres sont au menu : l’une à 40 € par mois (vitesse max à 30 Mbps, un seul écran à la fois pour la télévision), l’autre, Premium, à 50 € par mois (vitesse max à 50 Mbps, trois écrans simultanés pour la télévision).

Selon la description figurant sur le site, l’équipe derrière Tadaam consiste en « un ensemble d’ingénieurs Telenet ayant une idée simple et ambitieuse : offrir Internet et la télévision via le réseau mobile, sans câble, sans obligation et sans installateur ».