ShortissIMMO | Des châteaux vendus sur le net, restauration du Cinquantenaire et panneau solaire sur les toits de l’ONU

ShortissIMMO | Petite visite guidée des nouvelles de l’immobilier. Au programme, un château à l’encan, de l’energie verte sur les toits onusiens, de nouveaux toits pour le Musée du Cinquantenaire et une levée de fonds en faveur de la réduction énergétique.

> Le château Jolimont de Boitsfort se teste à la vente publique en ligne

Il y a un peu plus d’un an, les deux châteaux Merode de Rixensart étaient mis en vente publique. Le premier s’est soldé par une remise en vente de gré à gré, le second a été adjugé à 4,3 millions d’euros.

Cette année, c’est le château Jolimont situé rue Middelbourg 70 à Boitsfort qui est mis à l’encan. Les propriétaires ont toutefois opté pour une vente publique en ligne sur le site notarial Biddit.

La vente débutera le 2 octobre à 13 heures pour se clôturer le 10. Les enchères démarreront à 1 750 000 euros.

Le château, occupé jusqu’en 2014, est en mauvais état et doit être rénové, mais il compte un corps de logis classé, des écuries, une tour, une chapelle, un atelier d’artiste (soit une surface habitable de 1 500 m²), le tout dans un parc classé d’un hectare. Les visites (les samedis et mercredis) ont déjà accueilli des architectes, des promoteurs et des partisans d’un habitat groupé.

> Les dirigeants du monde éclairés à l’ONU par 193 panneaux solaires

L’ONU se met à l’énergie « verte » avec 193 panneaux solaires installés sur un toit de son célèbre siège situé dans l’est de Manhattan, qui seront inaugurés mardi par le Premier ministre indien, Narendra Modi, dont l’Etat en a fait cadeau.

Cette installation – un panneau solaire par Etat membre – intervient alors que l’Assemblée générale traditionnelle de l’Organisation au niveau des chefs d’Etat et de gouvernement, la semaine prochaine, est dominée cette année par la lutte contre le réchauffement climatique.

Le « Parc solaire Gandhi », installé au 5e étage d’un bâtiment bordant l’East River, ne produira pas assez d’énergie pour couvrir toutes les dépenses énergétiques de l’immense complexe immobilier. Les panneaux produiront 86.000 kWh/an, soit l’équivalent de 30.246 kg de charbon. La réduction obtenue des émissions de gaz à effet de serre équivaudra à une plantation de 1.008 arbres sur dix ans, selon des diplomates indiens.

Selon des médias indiens, l’investissement de l’Inde a coûté un million de dollars et il vise à marquer le 150e anniversaire de la naissance de l’icône de l’indépendance du pays, Mahatma Gandhi, né le 2 octobre 1869.

> La première phase de réfection des toits des Musées du Cinquantenaire à Bruxelles sera bientôt terminée

La restauration de grande envergure des toits des musées du Parc du Cinquantenaire à Bruxelles a commencé en octobre 2018. La superficie totale des toits représente pas moins de 31 000 m², soit l’équivalent de six terrains de football.

Les travaux se déroulent en quatre phases, réparties sur une période d’environ quatre ans. Ils représentent un coût global de 21 millions d’euros, dont 52,5 % sont financés par la Régie des Bâtiments, le gestionnaire immobilier de l’État fédéral, et 47,5 % par l’organe régional Beliris.

La première phase, qui concerne la rénovation des toits du Musée d’Art&Histoire, avance bien et sera terminée d’ici janvier 2020.

> Watt Matters lève 835. 000 euros en faveur de la réduction énergétique dans le secteur immobilier

La société Watt Matters, qui vise à accélérer la transition énergétique à Bruxelles, a récemment finalisé une des levées de fonds citoyens des plus importantes en Belgique et ce dans un temps record : 835 000 euros en 25 heures au lieu des 30 jours initialement prévus.

L’opération a été menée par Ecco Nova, plateforme belge de crowdlending dans le domaine de l’énergie et de l’immobilier durable. Les montants prêtés s’échelonnaient entre 1 000 et 20 000 euros sur huit ans à un taux d’intérêt fixe de 5 % l’an.

Fondé en octobre 2015, Watt Matters est un bureau d’études qui finance et exploite des projets de rénovation énergétique pour des copropriétés de minimum 25 appartements ou des bâtiments publics situés à Bruxelles (systèmes de chauffage, cogénération, production renouvelable photovoltaïque, isolation des bâtiments…).

La société apporte la solution all-in adaptée au profil de chacun de ses clients, de chaque copropriété, une solution technique mais aussi une solution de financement (tiers investissement, co-investissement, prêt). Dans les prochaines semaines, d’autres projets feront l’objet d’une nouvelle levée de fonds.