Revue boursière: UCB surprend (agréablement) les opérateurs

Les investisseurs ont salué l’opération en cours. Analyse.

Il n’y a pas si longtemps de cela, le marché avait tendance à sanctionner les grandes manœuvres amorcées par les groupes, celles-ci se traduisant souvent par un creusement inquiétant de l’endettement, sans une visibilité suffisante sur le potentiel de rendement des investissements. On en a eu ces dernières années la preuve avec l’acquisition par bpost de l’américain Radial, qui, jusqu’à preuve du contraire, a plutôt pesé sur les comptes de l’entreprise, et sur sa valorisation boursière.