Quelles sont les 50 entreprises les plus innovantes au niveau mondial ?

Digital

Le Boston Consulting Group (BCG) a publié récemment son étude annuelle classant les 50 entreprises les plus innovantes au niveau mondial (Top 50 Most Innovative Companies). On s’en doute, c’est du côté des entreprises technologiques que les spécialistes du BCG ont une fois encore relevé les champions du genre, après avoir analysé quelque 2 500 sociétés. Mais avec un peu de changement au sommet cette année, puisque le géant Apple a perdu sa place de leader pour la céder à Google et même se faire doubler par Amazon qui occupe dès lors logiquement la deuxième marche du podium.

 Apple est enfin talonnée par Microsoft et Samsung, respectivement en quatrième et cinquième positions. Viennent ensuite Netflix, IBM, Facebook, Tesla et Adidas. Adidas n’est pas le seul nom d’entreprise plus traditionnelle, puisque ces dernières occupent la moitié du classement. Boeing occupe la onzième place qui paie actuellement le prix d’une innovation mal calibrée, suivi par BASF, Johnson&Johnson et DowDuPont qui vient par ailleurs d’entamer un processus de scission de ses métiers.

Intelligence artificielle omniprésente

On le voit, la distinction des évolutions est complexe, mais les auteurs de cette étude, ont discerné des tendances de fond au terme de leurs analyses. En effet, parmi les nombreux répondants, 90 % ont indiqué clairement que leurs entreprises investissement dans l’intelligence artificielle (IA), et plus de 30 % d’entre eux estiment probable que c’est là que ces nouveaux outils impacteront notablement leurs activités dans les 3 à 5 années à venir. Un cinquième des répondants estiment que leur entreprise est en phase avec les attentes en matière de potentiel d’utilisation de l’IA, et considèrent être au-dessus de la moyenne en matière d’implémentation de ces outils. 

Pour Michael Ringel, co-auteur de l’étude, il ne s’agit pas ici de considérer ces outils comme des améliorations potentiellement accélératrices de la productivité des entreprises. Pour lui, le potentiel est logé dans la capacité des entreprises à générer de nouveaux produits et services. « Les leaders affichent des pourcentages de ventes bien plus élevés, engendrés par leurs produits et services dérivés de l’IA lancés au cours des trois dernières années », assure-t-il.

Alliances stratégiques

Cela étant, l’étude montre aussi que l’innovation peut être implémentée de manière externe par les entreprises. Et pour 36 % des répondants, le choix de partenaires externes semble plus approprié que le développement en interne. Le choix de projets mixtes internes/externes est d’ailleurs pris par une entreprise sur deux. Ces options sont d’ailleurs cristallisées au travers de participations dans des partenariats académiques (81 % des répondants), dans des incubateurs (75 %), ou des alliances avec d’autres entreprises (83 %).