Que vaut le réseau mobile dans les trains belges ?

Les réseaux mobiles belges ont atteint de relativement bons résultats en matière de couverture et de qualité de connexion sur les principales lignes de train du pays, selon une récente étude en la matière de l’Institut belge des postes et des télécommunications.

Avec une probabilité moyenne de connexion dans les trains de 98,2 % et une vitesse de téléchargement moyenne de 55 Mbps, les résultats obtenus sont très performants, estime ainsi l’IBPT jeudi. C’est la première fois que l’Institut a mesuré la qualité des réseaux mobiles sur différentes lignes de train. Au cours de ce processus, réalisé l’an dernier, 2 200 km ont été parcourus. Par réseau mobile, 800 tests d’appels téléphoniques et 5 300 tests de données ont été effectués, détaille le régulateur du secteur. Les lignes de train (IC) ont été sélectionnées sur la base de leur utilisation. Chacune a été testée au moins deux fois, tant pendant les heures de pointe que pendant les heures creuses.

Les résultats obtenus sont un peu moins bons que les mesures standard en extérieur. Ce qui, selon l’IBPT, s’explique par le fait que les trains traversent des zones moins peuplées et souffrent de conditions extérieures incontrôlables. En outre, les convois plus anciens peuvent influencer négativement l’expérience, tout comme les trains à deux étages.

Dans 98,2 % des cas en moyenne, les utilisateurs ont pu établir une connexion sous la forme d’une communication téléphonique pratiquement ininterrompue. Ce qui ne signifie pas pour autant que le signal n’est pas interrompu sur certaines lignes spécifiques, nuance l’Institut, qui examinera la possibilité d’étudier plus en détail certaines d’entre elles.

Les tests de données ont, eux, révélé une vitesse moyenne de téléchargement descendant de 55 Mbps et une vitesse moyenne de téléchargement ascendant de 17 Mbps à bord des trains.

En ce qui concerne les mesures standard, la couverture mobile en 4G sur l’ensemble du territoire était de 99 % en extérieur et de 93 % en intérieur.