Plus de 20.000 travailleurs détachés à Bruxelles

Il y avait 21.600 travailleurs détachés à Bruxelles en 2018, soit 8% de leur total à l’échelle nationale, selon une étude de la KU Leuven pour le compte d’Actiris publiée vendredi. 

Les travailleurs étrangers ne sont repris que partiellement dans les chiffres de l’emploi, deux tiers d’entre eux étant considérés à tort comme inactifs, relèvent les auteurs de l’étude. A Bruxelles, cela concerne 4.260 personnes.

Presque tous les travailleurs détachés (91,9%) de la capitale viennent d’un pays membre de l’Union européenne ou de l’Association européenne de libre-échange (AELE). Le podium est composé du Portugal (16,8%), suivi de la Pologne (15,7%) et des Pays-Bas (10,6%). Hors Europe, les nationalités les plus représentées sont l’Inde et le Japon.

Les secteurs les plus représentés sont les technologies de l’informations et la téléphonie (37%) et la construction (8,3%). Les travailleurs détachés de Bruxelles sont très majoritairement salariés (90%) et résident principalement dans le centre-ville (21,3%).