Pierre Hermant (Finance & Invest Brussels): « Nous travaillons sur trois solutions concrètes pour venir en aide aux start-up »

Pierre Hermant, qui anime le groupe « PME et indépendants » au sein de l’ Economic Risk Management Group , réagit à l’appel à l’aide lancé ce lundi par les start-up belges. Pierre Rion, président du fonds numérique wallon (W.IN.G.), livre également sa réaction.

Nous l’annoncions ce lundi matin dans les colonnes de La Libre et sur notre site : un groupe réunissant des fondateurs et des CEO de start-up ont lancé un appel à l’aide, via la plateforme supportourstartups.be , pour que les gouvernements fédéral et régionaux interviennent rapidement pour soutenir l’écosystème belge de start-up afin de surmonter les effets de la crise du coronavirus. De plus en plus de start-up belges disent être confrontées à de gros soucis de liquidités en raison du coup d’arrêt brutal de l’activité économique et de la frilosité des institutions financières. Les signataires de cet appel assez inédit, au nombre de 575 au moment d’écrire ces lignes, demandent à l’Etat fédéral et aux Régions de les soutenir sous la forme d’une garantie d’Etat (en appui d’un prêt ou d’un apport en capital).