« Nous surveillons 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 » : l’Ukraine aurait stoppé plus de 4 500 cyberattaques russes en 2022

« Nous avons abordé 2022 avec huit ans d’expérience de guerre hybride derrière nous », a-t-il ajouté. « Au moment de l’invasion, nous étions déjà préparés pour les pires scénarios. »

Selon lui, près de 800 cyberattaques ont été enregistrées en 2020, plus de 1 400 en 2021 et en 2022 ce nombre a triplé. Des cyber-attaques « massives ont été repoussées en janvier et février et ont constitué pour nous un entraînement supplémentaire avant l’invasion » russe fin février, a poursuive M. Vitiuk.

Selon lui, Moscou cible en particulier le secteur de l’énergie, la logistique, les installations militaires, ainsi que les bases de données gouvernementales et les ressources d’information. « Nous surveillons les risques et les menaces en temps réel, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 », a-t-il assuré. « Nous connaissons nommément la plupart des hackers des services spéciaux russes qui travaillent contre nous. Après la victoire de l’Ukraine, ils devront comparaitre devant un tribunal militaire international. »