Marco Probst : « Une e-boutique Delvaux sera opérationnelle assez rapidement »

Marco Probst, le CEO de Delvaux est l’invité éco du week-end.

C’est de chez lui où il télétravaille, en vidéo et dans un excellent français, que Marco Probst a répondu à nos questions. En Belgique, où ce Bavarois, qui trouve qu’il y a « pas mal de points communs entre Munich et Bruxelles », se sent « tellement bien ». À Bruxelles, où il a repris les rênes de Delvaux au tout début du mois de décembre.

Il avait déjà été CEO du célèbre maroquinier belge entre 2012 et 2018, accompagnant le développement de la marque, tandis que le chiffre d’affaires était multiplié par dix. Avant de « marquer une pause ». Il l’a mise à profit pour obtenir un certificat en marketing digital à la Columbia Business School à New York et en étant consultant pour d’autres marques.

À (très) bientôt 54 ans, le voilà donc revenu à L’Arsenal, le QG de la marque, où il va pousser à la digitalisation de l’univers Delvaux tout en continuant à ouvrir des points de vente.

Vous avez repris la direction de Delvaux début décembre, après une pause de deux ans. Avec de nouveaux projets en tête ?