Louvain-la-Neuve, mélange de générations : « Il ne s’agissait pas de créer un campus comme en France, en Allemagne ou en Angleterre »

Libre Immo | Le zoom Plus qu’une cité universitaire, Louvain-la-Neuve est un endroit où se croisent toutes les générations. Retour sur l’histoire de sa création avec l’urbaniste Pierre Laconte.

« Nous voulions justement éviter de construire uniquement un campus universitaire« , souligne l’urbaniste Pierre Laconte, un des acteurs clés de la conception de Louvain-la-Neuve. « Il était question au départ de s’installer à Bruxelles mais la majorité du conseil d’administration était en faveur d’une implantation en terres wallonnes. C’est ainsi que nous sommes arrivés à Ottignies et que Louvain-la-Neuve a été fondée sur des terres purement agricoles. Il ne s’agissait pas de créer un campus à l’image de ce qui avait été réalisé en France, en Allemagne ou en Angleterre. Ce concept s’était révélé trop peu en phase avec la vie réelle. Nous souhaitions recréer un endroit relativement semblable à des villes universitaires comme Louvain ou d’autres de la même époque« , retrace celui qui était membre de l’équipe de direction du Groupe Urbanisme Architecture, auteur du plan directeur de Louvain-la-Neuve et chargé de sa coordination architecturale.