Liberty Steel va déjà investir six millions sur le site de Tilleur

Un premier investissement de six millions d’euros a été officiellement annoncé lundi à l’occasion de l’entrée de Liberty Steel, qui regroupe les sites de Liège et Dudelange, au sein de GFG Alliance, a annoncé Frédéric Tancrez, directeur du site.

Un premier investissement « qui sera suivi d’autres. Les lignes de galvanisation de Flémalle seront également améliorées« , a assuré Sanjeev Gupta, président exécutif de GFG Alliance. Ce premier investissement, sous l’ère Liberty, à la suite du rachat, le 1er juillet dernier, de ces sites appartenant alors à ArcelorMittal, permettra de préparer les conditionnements du futur en investissant dans de nouvelles lignes de traitement de surface (sans chrome) pour les produits étamés. Cette nouvelle installation protégera l’acier au moyen de substances 100% conformes aux critères environnementaux les plus rigoureux.

La nouvelle direction profite actuellement d’une période de 100 jours, qui touche doucement à sa fin, pour affiner son business plan et sa stratégie à plus long terme. Sanjeev Gupta annonce déjà une mise à jour des lignes de Galvanisation 4 et 5 sans dévoiler pour autant le montant de ces investissements mais les objectifs de la nouvelle entité demeurent la pérennisation de la production d’acier à un million de tonne par an, la ligne de galvanisation 4 fonctionnant à plein régime désormais depuis près d’un an, après cinq ans d’arrêt.

Après le rachat à AcelorMittal de plusieurs sites européens pour un montant total de 740 millions d’euros, Liberty Steel est entré dans le top 3 des producteurs d’aciers européens et dans le top 10 des producteurs d’acier dans le monde (hors Chine), avec une capacité de production cumulée de plus de 18 millions de tonnes et un large portefeuille de produits finis qui serviront dans différents secteurs comme l’industrie automobile.