Les mini-vélos électriques partagés Wheels débarquent à Bruxelles

Les mini-vélos électriques en libre service, sans pédales, débarquent dans le centre-ville bruxellois

Et un nouvel acteur d’e-mobilité chez nous, un !

Après de nombreuses villes aux États-Unis et en Europe, notamment à Los Angeles, San Diego, Dallas, Miami, Stockholm, Madrid et Vienne, la société américaine Wheels débarque à Bruxelles. Ce sera la quatrième ville européenne où Wheels opère et la dix-huitième dans le monde. L’e-bike de Wheels, qu’on distingue par son format mini, et son absence de pédales, est disponible dans les artères de notre capitale dès aujourd’hui.

A mi-chemin entre les trottinettes électriques et les vélos, Wheels pointe sa stratégie  » Safety First », et se targue d’avoir « donné vie à un vélo disposant de roues plus grandes que celles d’une trottinette traditionnelle, un centre de gravité plus bas et une selle comme point de contact supplémentaire, ce qui permet de garder plus facilement l’équilibre ». Wheels est également la toute première entreprise à implémenter un système de casque intelligent directement intégré au véhicule. Cette solution de sécurité n’est pas encore dispo à Bruxelles, mais devrait l’être prochainement, annonce l’entreprise.

Des guidons Covid-friendly

Covid oblige, la firme met en exergue ses guidons et leviers de freins « auto-assainis », afin que les utilisateurs ne touchent plus que des surfaces propres. Wheels équipera très bientôt l’ensemble de la flotte bruxelloise de ces guidons.

L’ensemble des vélos électriques de Wheels sont également équipés de haut-parleurs Bluetooth intégrés qui peuvent être connectés au GPS de l’utilisateur pour une navigation vocale.

« L’un des nombreux avantages de Wheels d’un point de vue environnemental est que toutes les batteries sont interchangeables. Cela réduit fortement la nécessité pour les véhicules et le personnel de gérer la flotte de vélos. En outre, l’ensemble de nos vélos électriques sont modulaires. Tous les composants peuvent donc être facilement entretenus ou remplacés, ce qui prolonge considérablement la durée de vie de nos vélos » , explique Axel Lindnér, Vice-Président et Directeur Général de Wheels dans la région EMEA.

Le centre-ville d’abord

En termes de fonctionnement, on est sur le modus operandi traditionnel pour ce type de solutions : via une application gratuite (disponible sur  l’App Store ou Google Play ), vous pouvez localiser le vélo Wheels le plus proche et en déverrouiller l’usage. Les premiers vélos électriques seront disponibles dans le centre-ville et ses environs, et la flotte s’agrandira rapidement au cours des 30 premiers jours.

 » Les problèmes de mobilité, de congestion et de pollution de l’air sont l’une des priorités de (presque) toutes les capitales et grandes villes. Bruxelles ne fait malheureusement pas exception à la règle. De nombreuses mesures ont déjà été prises. Chez Wheels, nous voulons également faire partie de la solution et contribuer à rendre la mobilité à Bruxelles plus durable, plus verte et plus sûre » , souligne Axel Lindnér.  » Notre ambition est d’abord d’intégrer le marché bruxellois, de poursuivre le développement de nos activités comme nous l’avons fait avec succès dans de nombreuses autres villes européennes et aux Etats-Unis, et pourquoi pas de proposer nos solutions à d’autres villes belges dans un avenir proche » .