Les Etats-Unis empourprent les marchés et plombent l’Europe

On dit souvent que sur les plans économique et monétaires, les Etats-Unis continuent de dicter leur loi. S’il ne faut jamais généraliser, il faut quand même constater que les marchés voient rouge aujourd’hui, parce que le moteur économique américain a quelques ratés. Si le président de la Réserve fédérale américaine (Fed) avait quelque peu rassuré sur le soutien de l’institution à l’économie US, sans changer ses taux directeurs, quelques nouvelles sur le front macroéconomique ont douché les marchés.