Les Bourses européennes célèbrent en hausse l’arrivée de Joe Biden à la Maison-Blanche

Les marchés étaient bien orientés de part et d’autre de l’Atlantique à la clôture ce mercredi, parallèlement à l’investiture du nouveau président des Etats-Unis. Le Bel 20 de la Bourse de Bruxelles progressait finalement de 0,91 % à 3.746,97 points, avec 17 de ses éléments en hausse.

La Bourse de Paris a avancé de 0,53% à la fermeture, applaudissant l’arrivée de Joe Biden à la présidence des États-Unis et la perspective d’une relance budgétaire massive. L’indice CAC 40 a pris 29,83 points à 5.628,44 points, pendant qu’à la mi-séance vers 17H30 (16H30 GMT) à Wall Street, l’indice Dow Jones gagnait 0,60%, le Nasdaq 1,64% et le S&P 500 1,07%.

La Bourse de Francfort a fini en hausse, le Dax gagnant 0,77% dans un marché soulagé du changement de pouvoir aux États-Unis et attendant la réunion jeudi de la Banque centrale européenne. L’indice vedette a gagné 106,31 points, à 13.921,37 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté pris 0,92%, à 31.577,89 points.

Valeurs de clôture du 20 janvier 2021 des actions qui composent le Bel 20 à la Bourse de Bruxelles :

  • AB InBev – 56,24 (56,35)
  • Ackermans + 131,30 (130,30)
  • Aedifica + 98,20 (95,50)
  • Ageas – 44,76 (44,89)
  • Aperam + 36,29 (35,24)
  • arGEN-X + 239,60 (234,20)
  • Barco + 18,47 (18,15)
  • Cofinimmo + 125,00 (124,40)
  • Colruyt – 49,42 (49,86)
  • Galapagos + 89,44 (87,66)
  • GBL + 84,54 (84,06)
  • ING + 7,83 (7,76)
  • KBC + 60,00 (59,46)
  • Proximus + 17,13 (16,89)
  • Sofina + 270,50 (269,00)
  • Solvay + 100,00 (99,10)
  • Telenet + 36,46 (35,44)
  • UCB + 87,04 (86,36)
  • Umicore + 47,00 (46,00)
  • WDP + 29,28 (29,22)

Avis des brokers pour KBC, Aedifica et Elia :

KBC (+0,9% à 60 euros) a enregistré plusieurs révisions favorables de ses objectifs de cours, de 67 vers 71 euros chez Morgan Stanley (« surpondérer ») et de 41,4 vers 46 euros chez Kepler Cheuvreux (« réduire »). Chez ce dernier courtier, l’analyste souligne que la direction devrait se montrer rassurante à l’occasion de la publication des prochains résultats trimestriels. « Nous estimons toutefois que les attentes du consensus pour 2022 sont trop élevées de 15 à 20%, ce qui nous pousse à conserver une recommandation négative sur le titre ». De son côté, l’analyste de Morgan Stanley reste plus optimiste, dans le cadre de la publication d’une étude sur le secteur bancaire européen à l’occasion de laquelle il a descendu sa recommandation sur ABN AMRO (+0,7% à 8,59 euros) de « pondération en ligne » vers « sous-pondérer ».

Aedifica (+1,8% à 98,2 euros) a reçu un premier avis « acheter » de la part d’ING, qui donne un objectif initial de 115 euros sur le spécialiste des maisons de repos. Il souligne un « mélange exceptionnel de croissance et de fondamentaux solides » sur un marché qui restera soutenu par le vieillissement des populations en Europe occidentale. « Le groupe dispose d’une réserve financière de 500 millions d’euros qui devrait lui permettre de poursuivre sa croissance ».

Elia (-0,8% à 100 euros) a été confirmé à « acheter » chez KBC Securities, qui a légèrement relevé son objectif de 102 vers 105,5 euros sur le titre. L’analyste estime que l’interconnexion entre les champs éoliens belges et danois constitue une « chance » pour le groupe, et renforce les perspectives pour le reste de la décennie.