L’enseigne Orchestra Prémaman aurait-elle grandi trop vite ?

La maison-mère française est placée sous procédure de sauvegarde. L’antenne belge en a fait la demande.

Les difficultés de l’enseigne de puériculture et de mode pour bébés Orchestra Prémaman ont eu un effet domino sur sa filiale belge. Milieu de la semaine dernière, le tribunal de Montpellier (où la maison-mère est née et siège) a placé la société française sous procédure de sauvegarde pour une période de six mois, qui pourraient se prolonger jusqu’à 18 mois. Une procédure qui suspend les dettes et permet à l’entreprise de préparer un plan de sauvegarde. Deux jours plus tard, la filiale belge faisait une demande similaire de procédure en réorganisation judiciaire afin de se mettre momentanément à l’abri de ses créanciers. La décision est attendue le 9 octobre.