Le patrimoine immobilier des belges dépasse 1.500 milliards d’euros

Les particuliers détiennent un patrimoine immobilier en Belgique évalué à plus de 1500 milliards d’euros en 2018.

C’est ce que révèle la Banque Nationale de Belgique qui précise que ce patrimoine est constitué de terrains, à concurrence de 930,1 milliards d’euros (62 % du total) et de bâtiments, pour 571,4 milliards d’euros (38 % du total). 

Une nouvelle estimation de la valeur des terrains a été réalisée pour la période 1995-2017 à la suite de la révision méthodologique quinquennale des comptes nationaux.

En 2018, la valeur des terrains situés en Belgique détenus par les particuliers s’est élevée à 930,1 milliards d’euros.

La valeur des terrains bâtis couvre, d’une part, la valeur des bâtiments (et autres structures) et, d’autre part, celle des terrains sous-jacents.

Les terrains supportant des bâtiments résidentiels représentent toujours la grande majorité (75,4 % en 2018) des terrains détenus par les particuliers (ménages résidents, y compris les indépendants, et institutions sans but lucratif au service des ménages – ISBLsm).

Les autres principales catégories de terrains en leur possession sont des terrains supportant d’autres bâtiments et ouvrages de génie civil (6,1 %) -il s’agit essentiellement de biens détenus par les indépendants dans le cadre de leur activité productive-, des terrains à bâtir (5,1 %) et des terrains agricoles (4,2 %). 

Le patrimoine immobilier des particuliers sous forme de bâtiments est évalué à 571,4 milliards d’euros en 2018, dont 553,7 milliards de logements.

Au total, la valeur de leur patrimoine immobilier sis en Belgique s’élève à 1 501,5 milliards d’euros, largement supérieure à celle de leur patrimoine financier net, qui représentait 1.013,8 milliards d’euros à la fin de 2018.