Le nombre de ventes publiques traditionnelles a fondu en Belgique

Le nombre de ventes publiques traditionnelles a quasiment disparu en un an et demi au profit de la plateforme de ventes en ligne Biddit.

C’est ce que rapportent lundi Het Nieuwsblad et Het Belang van Limburg.

Le temps des ventes publiques dans une petite salle ou un café avec une bière offerte par le notaire est révolu.

La fédération des notaires belges (Fednot) ne dispose pas de chiffres précis mais estime le nombre de ventes publiques à 20% environ.

Huit ventes sur 10 se font désormais via Biddit, la plateforme en ligne lancée par les notaires.