Le CDH met des balises strictes au déploiement de la 5G

Vanessa Matz, députée fédérale du CDH, veut notamment que les opérateurs demandent l’autorisation du gouvernement pour exploiter la 5G. Une manière de s’assurer de la fiabilité des fournisseurs d’équipements télécoms.

Précaution, transparence et participation : trois balises pour trois propositions de résolution. Déposées au fédéral, en Wallonie et à Bruxelles, ces propositions émanent toutes du CDH, parti d’opposition dans les trois entités.

Pourquoi un tel tir groupé dans le dossier sensible de la 5G (du nom donné à la cinquième génération pour les télécommunications mobiles) ?