Le « cashless » a bondi en 2021 en Belgique

Worldline, société active dans le secteur des paiements et des services transactionnels, a publié son enquête sur les comportements d’achats des Belges. Il en ressort qu’en 2021, les paiements par voie électronique ont augmenté de 14,5 % par rapport à l’année précédente.

Par ailleurs, le cap des 2 milliards de paiements électroniques a été franchi cette année, le 12 septembre. Les 10 journées record en Belgique sur les paiements électroniques, quant à elles, ont eu lieu en 2021. Parmi elles : celle du Black Friday, qui a enregistré près de 10,9 millions de transactions électroniques, explique Worldline, société active dans le secteur des paiements et des services transactionnels.

La crise sanitaire, coup d’accélérateur pour le cashless

Lors du premier confinement au début 2020, de nombreux Belges ont opté pour des achats en ligne alors qu’ils n’y étaient pas toujours habitués. Ces achats font désormais partie de leur quotidien.

Selon la dernière analyse de Worldline, la proportion de paiements effectués en ligne a augmenté de 23% en 2021 par rapport à 2020. La hausse par rapport à 2019, une année qui n’a pas été touchée par le Covid-19, s’élève quant à elle à 57 %.

« Les consommateurs ont pris l’habitude d’acheter en ligne, mais au-delà d’être une tendance qui leur est propre, on voit que celle-ci se concrétise également pour de nombreux marchands qui trouvent de plus en plus leur chemin vers l’Internet. L’augmentation des paiements en ligne et mobiles est structurelle et devrait continuer de progresser« , explique Vincent Roland, directeur général de Worldline Belgique.

Enfin, les paiements sans contact, pour lesquels les Belges étaient réticents au départ, ont gagné en popularité. Selon les chiffres de Worldline, ils représentent chaque jour plus de 50 % des transactions électroniques, contre 13 % en 2020 et 5 % en 2019.