La correction boursière de l’été n’est pas terminée

Abonnés Patrick Van Campenhout Publié le – Mis à jour le

Placements & Marchés

Portée par les taux d’intérêt au plancher, l’année boursière 2019 s’annonçait comme un cru de belle qualité.

La semaine passée, la réduction du taux directeur de la Réserve fédérale américaine (Fed) a laissé imaginer quelques heures durant une poursuite de la hausse des actions. Mais le président américain en a décidé autrement (…)