Grève dans les magasins Wibra ce vendredi

Plusieurs magasins Wibra garderont portes closes vendredi, annonce le front commun syndical. Des piquets de grève seront installés devant les Wibra de Genk, Blankenberge, Vilvoorde, Philippeville, Anvers Abdijstraat et Mariakerke. « Le personnel n’accepte pas que la direction ne lui offre aucune garantie pour le respect des prescrits légaux alors qu’une partie du personnel sera probablement mise à la rue dans les prochains mois. Le flou à propos d’une éventuelle reprise pèse sur la motivation du personnel qui s’est engagé toutes ces années pour l’entreprise », écrivent les syndicalistes dans un communiqué.

L’enseigne est au bord de la faillite et elle a obtenu fin juillet une protection contre ses créanciers. Une recherche de repreneurs est lancée pour 81 magasins. Mais les syndicats s’étaient « étonnés » du choix de cette procédure, « d’autant plus que la direction actuelle avait annoncé immédiatement être intéressée par la reprise d’une trentaine de magasins par le biais d’une nouvelle entreprise à fonder. Elle refuse toutefois de répondre à ce qu’il doit advenir du personnel non repris et ne donne aucune garantie quant aux indemnités légales liées à un licenciement éventuel ».

Le front commun craint un scénario de faillite pour les magasins qui ne seront pas repris et a donc organisé ces arrêts de travail. « Nous constatons dès maintenant que certains magasins ne sont déjà plus livrés depuis trois semaines. Cela renforce encore chaque jour la présomption d’un tel scénario. Celui-ci ferait glisser entièrement le coût de la restructuration vers l’ONSS par le biais du Fonds de fermeture des entreprises. Ce fonds paie les créances du personnel à concurrence de maximum 25.000 euros bruts. »