FedEx lâche Amazon qui veut voler de ses propres ailes pour livrer

Entreprises & Start-up

FedEx a indiqué mercredi qu’il allait stopper la livraison terrestre pour Amazon aux Etats-Unis, coupant un peu plus les ponts avec le géant du commerce en ligne, qui veut voler de ses propres ailes pour livrer les clients.

Il y a deux mois, FedEx avait choisi de ne pas renouveler le contrat le liant à Amazon pour les livraisons express afin d’élargir sa base de clientèle dans le secteur du commerce en ligne.

« Ce changement est en ligne avec notre stratégie de nous concentrer sur le marché du commerce en ligne au sens plus large« , souligne FedEx dans un communiqué, estimant que son réseau très dense aux Etats-Unis lui donne les moyens de ses ambitions.

Amazon de son côté développe son propre réseau logistique et le groupe a offert plus tôt cette année 10.000 dollars à des employés pour qu’ils montent leur propre entreprise de livraison.

Il monte aussi une flotte d’avions de transport et expérimente avec des drones et des robots, alors qu’il développe à grand frais son offre de livraison dans les 24 heures.

FedEx avait indiqué en juin qu’Amazon représentait moins de 1,3% de son chiffre d’affaires en 2018.