En quoi le design de l’iPhone est conçu pour vous attirer

Depuis le lancement du tout premier iPhone en 2007, le géant de la tech américain a vendu plus de deux milliards d’iPhones à travers le monde. Et si on y regarde de plus près, l’attrait pour le smartphone d’Apple prend sa source jusque dans la forme de l’objet en elle-même.

Tout comme les autres produits de la marque, l’iPhone est caractérisé par une forme arrondie. Tablettes iPad, ordinateurs iMac, montres Apple Watch, et côté software visuel des applications… Les créations de la marque aussi bien matérielles que numériques ont un point d’esthétique en commun : ils ne possèdent pas d’angles très pointus mais arborent tous des extrémités arrondies. Et pas n’importe quel arrondi.

“Squircle”

Les designers de l’entreprise de Cupertino en Californie auraient pu utiliser un arrondi simple, c’est-à-dire un quart de cercle qui relie deux lignes droites perpendiculaires (le côté avec le haut ou le bas de l’iPhone par exemple).

Mais les ingénieurs sont allés plus loin en choisissant une méthode appelée squircle. Complexe, la technique n’est pas proposée sur les logiciels de design en deux dimensions. Avec le squircle (mix des mots square – carré – et circle – cercle), l’arrondi démarre légèrement plus tôt que dans le cas du quart de cercle. Cette différence est quasiment invisible à l’œil nu, mais c’est bien elle qui procure à la forme des produits Apple leur ADN « ultra-arrondi ».

De plus, les deux angles situés en haut de l’écran et qui entourent la partie centrale où se trouve l’appareil photo à selflies, sont également arrondis. Un peu plus anguleux que les quatre coins du téléphone, ces angles ou « encoches » ont la particularité de ne pas posséder de tangente verticale, ce qui leur procure un caractère visuel bien particulier.

En quoi le design de l'iPhone est conçu pour vous attirer
©Bip Belgium iPhone

Le marketing d’Apple est ainsi pensé tant dans l’explicite que le subliminal.