E5 mode peut redémarrer ses activités

Le tribunal de l’entreprise de Termonde a conclu positivement la procédure de réorganisation judiciaire.

Cette procédure a débuté à la fin du mois de mars de cette année, quelques jours après le confinement. Néanmoins, malgré ces difficultés et la recherche de nouveaux investisseurs, Frédéric Helderweirt, propriétaire d’E5 mode, est parvenu à un accord avec ses créanciers et garde les portes de l’entreprise ouvertes. « Cela me donne de l’énergie et du positivisme pour aller plus loin et faire un nouveau bon démarrage », explique le CEO.

A cause du confinement de mars et avril, E5 mode s’est retrouvé financièrement dans une zone à risques. Tous les magasins en Flandre et en Wallonie ont dû fermer le 14 mars et n’ont pu rouvrir leurs portes qu’à la mi-mai. La chaîne a perdu environ 20 millions d’euros de chiffre d’affaires. La seule alternative était de faire appel à la procédure de l’OMD (loi sur la continuité des affaires). e5 mode a demandé et obtenu la protection du tribunal de commerce contre les créanciers.

La recherche d’un nouveau financier était déjà en cours et se poursuivra. La chaîne e5 mode ne donne pas de détails aujourd’hui sur ces discussions. Le redémarrage est aussi une bonne nouvelle pour les 450 employés d’e5 mode. Ils resteront tous à bord du bâteau. Aucune fermeture de magasin n’est prévue.

Fondée en 1979, la chaîne compte 65 magasins en Flandre et en Wallonie.