Douze futurs navires de guerre belgo-néerlandais seront équipés de radars Thales

Le radar NS50 du groupe français de technologie et de défense Thales a été choisi pour équiper les 12 futurs navires de guerre contre les mines des marines belge et néerlandaise. En 2019, la Belgique et les Pays-Bas avaient choisi Belgium Naval & Robotics (un consortium de Naval Group et ECA Group) comme fournisseur de leurs 12 nouveaux navires de lutte contre les mines (MCM en jargon pour « Mine Counter Measures »), pour un montant total estimé entre 2,2 et 2,6 milliards d’euros.

Naval Group via sa filiale Kership (co-entreprise de Piriou et Naval Group) a choisi le NS50 de Thales pour équiper ces bâtiments. Il s’agit du « premier radar compact multimission 4D AESA (Antenne active à balayage électronique) pour navires de faible-moyen tonnage à offrir des capacités de surveillance aérienne et de surface, avec conduite de tir associée aux missiles et aux canons », indiqué Thales.

« Le radar NS50 permettra à cette catégorie de navires de bénéficier, pour la première fois, de capacités complètes d’auto-défense contre tous types de menaces aériennes et de surface », souligne le groupe français.

Le montant de ce contrat est confidentiel.

Début des livraisons en 2023

Le NS50 répond pleinement aux exigences actuelles de la cybersécurité et fait partie de la famille des radars NS déjà opérationnels au sein de la Marine royale néerlandaise.

Le contrat de conception et de construction des 12 nouveaux navires MCM avait été accordé en 2019 par la Belgique – qui dirige le programme au profit des marines belge et néerlandaise – à Belgium Naval & Robotics, le consortium de droit belge rassemblant les sociétés françaises Naval Group et ECA Robotics.

D’une longueur de 81 mètres et équipés de drones aériens, de surface et sous-marins, les futurs navires MCM pourront détecter et neutraliser les mines à distance, sans plus exposer leur équipage au danger que représentent ces engins.

Les livraisons doivent débuter en 2023 par un premier navire destiné à la marine belge.