Coronavirus: du changement pour les paiements sans contact (Mise à jour)

Afin de contenir la propagation du coronavirus, les commerçants demandent à leurs clients de payer le plus possible en mode digital.

Les paiements électroniques, et sans contact, sont mis en avant comme un moyen de lutter contre la propagation du nouveau coronavirus. « Le paiement sans contact est plus que jamais le moyen le plus hygiénique de payer ses achats. Vous n’avez pas besoin de toucher le clavier du terminal de paiement, ou en tout cas, vous le touchez moins souvent », explique Bancontact.

Les banques ont donc décidé de s’adapter en augmentant les limites pour les paiements par carte « sans contact et sans code Pin », a annoncé lundi Febelfin. La limite de transaction autrefois fixée à 25 euros sera désormais de 50 euros par opération. Cette limite est fixée par le législateur, par la directive PSD2 relative aux paiements.

En cas de paiements successifs par carte sans contact et sans code Pin, la limite cumulée sera portée à 100 euros.

« A partir du 14 avril, les terminaux de paiement aujourd’hui en service – dans le cadre des mesures de confinement actuelles – seront progressivement adaptés aux nouvelles limites », précise Febelfin.