Comment Engie veut faire sa révolution


Entreprises & Start-up

Laurent Lambrecht

Abonnés Publié le – Mis à jour le

Comment Engie veut faire sa révolution

La crise actuelle n’est probablement pas étrangère à ce revirement stratégique. L’activité « solutions clients » est celle qui a le plus souffert au premier semestre 2020, avec un revenu opérationnel dans le rouge (-142 millions d’euros, contre +414 millions au premier semestre 2019). « Ce changement stratégique n’a rien à voir avec le départ d’Isabelle Kocher, précise Xavier Regnard. Le groupe se sépare de l’activité qui a le plus souffert durant la crise. Sans le Covid-19, la question ne se serait peut-être pas posée ».