Chine: la Banque centrale abaisse à nouveau un taux d’intérêt

La Banque centrale chinoise a annoncé mercredi une légère baisse d’un des taux préférentiels qu’imposent les banques commerciales à leurs clients, la seconde mesure du genre cette semaine pour soutenir une économie en plein ralentissement.

Le nouveau taux de référence à un an des prêts bancaires (LPR) a été fixé à 4,15% contre 4,20% en octobre, a annoncé la Banque centrale sur son site internet.

Pour sa part, le LPR à cinq ans a été abaissé pour la toute première fois depuis sa création à 4,8% contre 4,85%.

Ce nouvel assouplissement monétaire était largement attendu, la conjoncture ne cessant de s’assombrir dans la deuxième économie mondiale sur fond de guerre commerciale avec les Etats-Unis.

Lundi déjà, la Banque centrale chinoise a abaissé le taux de mise en pension sur sept jours à 2,5% (contre 2,55%). Il s’agit du taux préférentiel qu’elle applique aux banques commerciales pour des prêts à court terme.

Une première depuis 2015

Cette mesure, une première depuis octobre 2015, doit permettre de réduire les coûts d’emprunt sur le marché. Cependant, « l’effet sur les coûts de financement sera minime« , tempère l’analyste Julian Evans-Pritchard du cabinet Capital Economics.

Et dans un contexte de dégradation de la conjoncture, la Banque centrale pourrait réduire « de manière plus agressive » ses taux au cours des prochains mois, estime M. Evans-Pritchard. 

Pékin a publié la semaine dernière une série d’indicateurs moroses pour le mois d’octobre en plein bras de fer commercial avec Washington. La production industrielle comme les ventes de détail – principal indicateur de la consommation – ont ralenti, tandis que l’investissement tombait au plus bas depuis au moins 21 ans.

La guerre commerciale entre Pékin et Washington, déclenchée l’an dernier par l’administration Trump, s’est déjà traduite par l’imposition mutuelle de droits de douane supplémentaires sur des centaines de milliards de dollars d’échanges bilatéraux.