Ce qui va changer sur Facebook au mois d’août

C’est la tendance depuis quelques mois, à la suite du succès fulgurant du réseau social TikTok et de ses vidéos, la plupart des autres réseaux sociaux essayent de s’en inspirer. Par exemple, Instagram a lancé fin juillet une série de tests pour ressembler davantage à TikTok, même si la transformation a été mise en pauseà la suite de retours négatifs de plusieurs utilisateurs.

Lire aussi : Pourquoi Instagram est en train de devenir comme TikTok

Ainsi, ce mois d’août, c’est au tour de Facebook (qui tout comme Instagram fait partie du groupe Meta) de se moderniser en prenant exemple sur TikTok, réseau social développé par l’entreprise chinoise ByteDance.

Facebook est en train de mettre en place un nouvel algorithme qui devrait octroyer davantage de contrôle aux utilisateurs sur le contenu qu’ils peuvent visionner. Il existera concrètement deux onglets différents. Le premier, appelé « Home », sera une sorte de « moteur de découvertes ». Le second, intitulé « Feeds », permettra à l’utilisateur de voir les publications des pages, profils et groupes qu’il suit. Des suggestions de pages et profils à suivre en fonction des préférences de chacun seront également disponibles sur Feeds.

Jusqu’à cinq profils par compte

En outre, il sera bientôt possible de créer plusieurs profils à partir d’un seul compte et donc d’une seule adresse email. Jusqu’à cinq profils pourront être exploités avec les mêmes identifiants. Et contrairement au compte principal où l’utilisateur doit toujours utiliser sa véritable identité, les comptes supplémentaires pourront se servir de pseudonymes. Evidemment, les fausses déclarations et l’usurpation d’identité de personnalités publiques seront toujours interdites.

Enfin, actuellement, 15 % des contenus affichés sur Facebook sont sélectionnés automatiquement par un algorithme. Ces contenus correspondent aux « recommandations », c’est-à-dire des publications de profils que l’utilisateur ne suit pas encore. Le but est de « découvrir de nouvelles communautés et de nouveaux contenus » selon Facebook, ou en d’autres termes faire de la pub. A partir de ce mois d’août, la proportion de ces « recommandations » va commencer à augmenter, sur Facebook comme sur Instagram. Le patron de Meta, Mark Zuckerberg, a en effet annoncé à l’occasion d’une conférence téléphonique avec ses investisseurs que les recommandations devraient représenter environ 30 % des contenus visibles d’ici la fin de l’année.

Tous ces changements sont censés aider Meta à retrouver le chemin de la croissance, le groupe étant dans une mauvaise passe d’un point de vue financier.