Brussels Airlines: quelles destinations vers le soleil ne seront désormais plus accessibles ?

Brussels Airlines veut réduire des liaisons vers la Méditerranée et l’Europe orientale. Des vols vers les hubs de Lufthansa à Francfort, Munich et Zurich deviendront plus importants, lit-on samedi dans De Tijd et L’Echo. Mardi, Brussels Airlines a annoncé que ses activités seront réduites d’un quart. Vingt-quatre destinations peu ou pas rentables disparaîtront sur un total de 98.

Selon cette présentation, des destinations de vacances vers la Méditerranée disparaîtront à l’horizon 2022. Les vacanciers ne pourront donc plus se rendre avec Brussels Airlines vers Lanzarote, Madère, Kos et Rhodes. La compagnie poursuivra ses vols vers la Corse, la Sicile, la Crète mais aussi en Espagne vers Alicante, Bilbao, Ibiza, Las Palmas, Majorque et Tenerife.

Plusieurs destinations interrompues (Séville, Valence, Bristol, Hanovre, Moscou, Billund, Marrakech et Santorin) devraient être supprimées définitivement. L’offre serait aussi réduite vers l’Europe orientale avec la suppression des vols vers St-Petersbourg, Cracovie, Varsovie et Vilnius. Deux destinations africaines, Conakry et Ouagadougou, devraient aussi être supprimées.

Les vols vers les hubs de Lufthansa à Francfort, Munich et Zurich devraient avoir plus d’importance.

Brussels Airlines n’a pas voulu réagir vendredi indiquant qu’aucune décision n’avait été encore prise.