BP s’engage à être neutre en carbone d’ici 2050. « Du greenwashing », selon Greenpeace


Entreprises & Start-upAnalyse

Laurent Lambrecht

Abonnés Publié le – Mis à jour le

Alors que la presse britannique anticipait que l’objectif de neutralité de BP concernerait également les produits vendus à ses clients, il n’en est finalement rien. Le groupe britannique s’est simplement engagé à réduire de moitié l’intensité carbone de ses produits d’ici 2050. En clair, BP pourra vendre autant d’essence et de diesel qu’il souhaite, pour autant que chaque unité vendue émette moitié moins de carbone. Il n’y a donc pas de limite absolue fixée.